Prince : ses premiers albums disponibles en streaming

Il nous a acquittés depuis déjà presque 1 an. Un an ça passe si vite mais pour les fans de la star incontestée de la pop, le temps semble long sans leur idole. Bonne nouvelle pour tous ceux qui, fatigués par une météo peu clémente cette hiver, cherchent des raisons de garder le moral : il est désormais possible d’accéder aux premiers albums de Prince sur les plateformes de streaming.

 

Etonnante nouvelle quand on sait que la star n’a jamais caché son mépris d’internet. Il y a deux ans, il en avait même fait retirer l’ensemble des ses morceaux pour dénoncer le manque de respect des règles en matière de droit d’auteur.

Il avait également reproché à Youtube d’héberger sans son accord les clips vidéos de ses morceaux et avait accusé Pirate Bay de proposer illégalement ses œuvres au téléchargement.

Il s’en était également pris à Ebay, l’accusant de vendre des produits de contrefaçons. C’est dire s’il était parti en campagne contre la toile. Impossible ces deux dernières années de trouver sa musique en ligne, exception faite de Tidal, le site du rappeur Jay Z.

A dire vrai, la seule solution pour les fans qui souhaitaient entendre et réentendre Purple Rain, Creal kiss ou encore When Doves Cry, c’était de ressortir un bon vieux CD voire la cassette que vous aviez achetée dans les années 90 !

Ironie de l’actualité, c’est précisemment au moment où un hommage sincère et vibrant lui était rendu la semaine dernière à Los Angeles lors des Grammy Awards, que sa discographie a fait son grand retour dans les catalogues en streaming, chez Spotify et chez les autres.

 

Mais alors pourquoi ??  Il semblerait en effet que la décision d’autoriser le label Warner Bros à diffuser ses œuvres émane directement de ses héritiers. Quelque affaire financière semble-t-il. Parce qu’il est encore besoin de faire fructifier le travail d’une vie de la star.

Parce qu’en dépit d’une fortune estimée près de 200 millions de dollars, les héritiers de Prince sont contraints de reverser au moins la moitié de cette somme pour payer leurs droits de succession. Aie…

Ceci dit, le malheur des uns faisans le bonheur des autres, on est quand même contents de pouvoir retrouver notre idole en streaming !

Posted in Non classé